Un consensus construit sur des fausses promesses