#Tchernobyl1986

26 avril 1986 - 2 mai 2016

En 1986, la moitié de l’équipe de la Fondation de l’Ecologie Politique-FEP qui travaille sur le projet BeyondCOP21.org n’était pas née. L’autre moitié ne savait ni lire ni écrire. Le souvenir de Tchernobyl est néanmoins présent dans nos esprits et tous les ans il se nourrit de nouvelles informations disponibles sur les événements qui ont suivi la catastrophe.

Nous avons souhaité lancer Beyondcop21.org, plateforme multimedia européenne sur les questions énergétiques à l’occasion des 30 ans de la catastrophe de Tchernobyl. En effet, ces souvenirs nous les partageons avec nos collègues et nos amis européens et ukrainiens. De plus, ils nous semblent marquer le début, dans nos sociétés respectives, d’une prise de conscience autour de l’interdépendance de nos actions en matière énergétique, et de leurs consequences.

Le travail de mémoire #Tchernobyl1986 mettra ainsi en valeur une série de documents, en partie inédits, fruit d’une recherche menée notamment au sein des archives du ministère des Affaires étrangères, nous permettant de retracer chronologiquement les faits et les conséquences de la catastrophe.

Du 26 avril au 2 mai 2016, en employant l’hashtag #Tchernobyl1986 sur le compte Twitter – @fondationecolo, vous pourrez découvrir les annonces qui ont suivi l’explosion du réacteur en Ukraine depuis l’ambassade de France à Moscou, par la plume d’un témoin privilégié, le plus proche collaborateur de l’ambassadeur, le ministre conseiller Francis Beauchataud.

Vous pourrez parcourir les communiqués de l’AFP annonçant l’accident, la réception de l’information par la presse en France, les témoignages des premiers liquidateurs et bien d’autres contenus encore.

Une fois l’expérience de « live twitt » terminée, l’intégralité des contenus seront disponibles sur BeyondCOP21.org.

Au delà de son caractère informatif, cette démarche accompagne la publication en cours par la FEP de deux dossiers sur le nucléaire et souhaite questionner les risques que la gestion de cette énergie fait courir aux vivants, ses conséquences, parfois tragiques mais également la transparence en matière nucléaire et le droit à l’information des populations riveraines.

La catastrophe de Fukushima a suivi à celle de Tchernobyl et malheureusement, à distance de 25 ans, sous certains aspects les deux événements se ressemblent lugubrement. Nous traiterons de la question de l’information des populations, de la vie dans les territoires contaminés et de leur « normalisation » dans une prochaine publication.

Comment peut-on imaginer avoir à gérer l’ingérable ? Dans ce domaine, s’intéresser encore et toujours plus en profondeur à la catastrophe de Tchernobyl nous semble un devoir de mémoire, et de solidarité.

#Tchernobyl1986 l’accident de #Tchernobyl 30 ans après : vos souvenir, vos témoignages, vos commentaires sont les bienvenues, rendez-vous sur @fondationecolo du 26 au 2 mai 2016

#Tchernobyl1986 l'accident de #Tchernobyl 30 ans après : vos souvenir, vos témoignages, vos… Click To Tweet.